Contrat de Rivière Meuse Aval & affluents
Rue Lucien Delloye, 1
4520 Wanze
085/61.21.40

meuseavaltranspa 333x204

Cette interface est destinée aux partenaires du CRMA. Vous y trouverez  les PV des réunions et AG de nos divers comités locaux, ainsi que des courriers types destinés aux communes.

En cas d'oubli de votre identifiant et/ou mot de passe, veuillez contacter le CRMA au 085/71.26.55 ou par email : info[at]meuseaval.be
 

Recevez dorénavant notre newsletter en remplissant les champs ci-dessous:

 

* champ obligatoire
 

meuseaval logo

Aucun évènement à venir!

Pour toutes questions ou remarques vous pouvez contacter le CRMA soit par téléphone (les coordonnées de nos comités locaux sont dans la rubrique Contacts) ou en remplissant le formulaire de contact ci-dessous.

sos

SOS Environnement Nature est désormais accessible au 1718 (pour les francophones) ou au 1719 (pour les germanophones). Ce numéro fonctionne 24h/24 et 7j/7 . Il est accessible pour tout citoyen, service d’urgence ou toute entreprise, témoin d’une situation ou d’une activité portant atteinte à l’environnement ou à la nature en Wallonie.

Site internet : http://environnement.wallonie.be/sos.htm

Halte à la prolifération des plantes exotiques envahissantes aquatiques

Article rédigé en collaboration avec le Contrat de Rivière Senne.

Les mares et les étangs constituent de véritables havres de nature. Plantes et animaux indigènes s’invitent volontiers dans ces milieux et s’y épanouissent sans qu’on ait à intervenir. Mais on y retrouve aussi parfois plusieurs espèces exotiques envahissantes aquatiques qui peuvent se révéler être de véritables fléaux pour les espèces indigènes et les milieux humides.

Article Mohery4

D’une vigueur et d’un taux de croissance exceptionnels, ces plantes exotiques envahissantes forment des tapis denses sur l’eau et peuvent ainsi rapidement devenir « hors de contrôle » pour les propriétaires de plans d’eau. Ces tapis de plantes nuisent grandement à la biodiversité en concurrençant la végétation indigène, en empêchant la lumière de pénétrer et en faisant ainsi progressivement disparaître toute vie aquatique.

Afin d’éviter ce type de nuisances, il est recommandé de bien se renseigner avant d’introduire une plante et de bien sûr favoriser les plantes indigènes.

Article Mohery4

Si vous êtes propriétaire d'un plan d'eau ou si vous avez connaissance d'un plan d'eau susceptible d'être envahi par une plante aquatique émergente envahissante (notamment la crassule des étangs, l'hydrocotyle fausse-renoncule, les jussies ou le myriophylle du Brésil), nous vous prions de prendre contact avec le Contrat de Rivières Meuse aval et affluents afin de convenir d'une visite sur place. Les objectifs de cette visite seront :

  • d’analyser le plan d’eau en question afin d’identifier la présence ou non d’espèces invasives, 
  • d’échanger sur les éventuelles modifications à y apporter pour une meilleure intégration environnementale,
  • de vous partager les méthodes de gestion des invasives pour un entretien sur du long terme.

 

Pour les identifier, consultez le site www.riparias.be

 Nous contacter :

Contrat de Rivière Meuse Aval & affluents

085/71.26.55 ou 0474/52.09.36 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Vous avez un intérêt pour la botanique et souhaitez nous aider à les inventorier sur le terrain, contactez-nous !