Contrat de Rivière Meuse Aval & affluents
Place Faniel, 8
4520 Wanze
085/71.26.55

meuseavaltranspa 333x204

Cette interface est destinée aux partenaires du CRMA. Vous y trouverez  les PV des réunions et AG de nos divers comités locaux, ainsi que des courriers types destinés aux communes.

En cas d'oubli de votre identifiant et/ou mot de passe, veuillez contacter le CRMA au 085/71.26.55 ou par email : info[at]meuseaval.be
 

Recevez dorénavant notre bulletin de liaison en remplissant la zone de saisie ci-dessous.

Adresse courriel :


Un courriel de confirmation vous est envoyé !

Si vous préférez recevoir ce bulletin par voie postale, cliquez sur le bon ci-dessous, imprimez-le et envoyez-le dûment complété à l'adresse mentionnée.

meuseaval logo

Aucun évènement à venir!

Pour toutes questions ou remarques vous pouvez contacter le CRMA soit par téléphone (les coordonnées de nos comités locaux sont dans la rubrique Contacts) ou en remplissant le formulaire de contact ci-dessous.

sos

SOS Environnement Nature est désormais accessible au 1718 (pour les francophones) ou au 1719 (pour les germanophones). Ce numéro fonctionne 24h/24 et 7j/7 . Il est accessible pour tout citoyen, service d’urgence ou toute entreprise, témoin d’une situation ou d’une activité portant atteinte à l’environnement ou à la nature en Wallonie.

Site internet : http://environnement.wallonie.be/sos.htm

17Mv0955Action CRMA

 

Lutte contre les dépôts de déchets sur les berges des cours d’eau.

Action réalisée par la DCENN.

Conformément à leurs missions déterminées par le Code de l’Eau, les gestionnaires de cours d’eau doivent veiller au maintien, voire à la restauration du bon état des berges des rivières. En tant que gestionnaire des cours d’eau de 1ère catégorie, la Direction des Cours d’Eau Non Navigables (DCENN) du Service Public de Wallonie est particulièrement attentive à cet objectif qui participe à l’amélioration de la qualité de l’environnement.

photo1

Photo 1 - Dépôts de déchets sur la berge

photo2

Photo 2 - Dépôt de déchets verts

Pourquoi agir contre les dépôts de déchets sur les berges des cours d’eau ?

D’une part, les dépôts de déchets en tout genre détériorent la végétation en place et menacent en conséquence la stabilité de la berge. Ceci pourrait donc nuire à l’atteinte ou au maintien d’un bon état des cours d’eau.
Par ailleurs, lorsqu’il s’agit de déchets verts (comme les tontes de pelouse, par exemple), ces dépôts, une fois décomposés, favorisent la prolifération de plantes pas toujours désirées (orties, …). D’autre part, les dépôts de déchets peuvent augmenter le risque d’inondation s’ils sont emportés par une montée des eaux et créer un obstacle à l’écoulement en formant un embâcle.
Voilà pourquoi, lors des tournées de surveillance et d’inventaire des cours d’eau, lorsque des dépôts sont constatés, la DCENN envoie un courrier d’information et de sensibilisation aux riverains, afin de leur expliquer les nuisances engendrées, et les inviter à procéder au retrait et à l’évacuation des déchets entreposés.
Lorsque, malgré cette invitation, les riverains refusent de collaborer, un avertissement peut être dressé, pouvant éventuellement donner lieu à des poursuites judiciaires (en application de l’article D.408 du Code de l’Eau).

photo1

Photo 3 - Dépôt de déchets verts

photo4

Photo 4 - Dépôt de tontes de pelouse

Actions réalisées – résultats

En 2018, sur le périmètre du bassin de la Meuse Aval, 250 courriers concernant l’identification de dépôts de déchets sur les berges des cours d’eau de 1ère catégorie ont été envoyés aux propriétaires riverains. La DCENN s’est basée principalement sur l’inventaire des points noirs réalisé par le Contrat de Rivière Meuse Aval.
Certains de ces courriers ont donné lieu à des contacts directs (surtout téléphoniques), ce qui a permis de fournir aux riverains destinataires de plus amples informations en réponse. Cependant, beaucoup de riverains réagissent en remédiant à la situation, sans contact avec les services de la DCENN. En effet, lors de la mise à jour de l’inventaire des points noirs par les comités locaux du contrat de rivière en 2019, la résolution de plus de 50 % des dépôts de déchets précédemment relevés sur le bassin du Geer a été enregistrée.
L’information est donc primordiale pour conscientiser tout un chacun à son impact sur l’eau et remédier aux atteintes observées sur les cours d’eau.

Source : Stéphanie VANDRESSE, Attachée qualifiée DCENN avec le concours de Jean-Paul LECRON, Surveillant DCENN

photo(

Photo 5 - Dépot de déchets verts

photo6

Photo 6 - Tontes de pelouse en bordure de cours d'eau