Assainissement des eaux usées

Nous puisons de l’eau dans la nature et l’utilisons chaque jour pour boire, cuisiner, nous laver, faire la lessive, la vaisselle … et elle retourne ensuite à la nature. La façon dont nous gérons l’assainissement de nos eaux usées (la façon dont elles sont collectées, traitées et rendues au milieu naturel) va fortement impacter la vie aquatique dans nos cours d’eau et nos lacs, mais aussi la qualité des eaux souterraines, c’est-à-dire nos propres réserves d’eau potable !

En savoir plus
Barrages flottants

La présence des déchets aux abords des cours d’eau est encore trop fréquente ! En plus des déchets jetés directement dans la rivière, ceux abandonnés sur les trottoirs et dans les avaloirs d’eau de pluie se retrouvent eux aussi dans les cours d’eau. Emportés par le courant, ils terminent leur course dans les rivières, les fleuves, et même les océans.

En savoir plus
Érosion des berges par le bétail

En règle générale, le bétail ne peut accéder aux berges des cours d’eau non navigables classés. Une clôture doit être installée à une distance minimale d’un mètre, mesurée à partir de la crête de la berge (75 cm pour les clôtures placées avant le 1er avril 2014).

En savoir plus
Inondations

Il existe 2 catégories d’inondation : par débordement de cours d’eau et par ruissellement.

Il n’existe pas UNE solution pour limiter les risques d’inondations et généralement la multiplication de petites actions successives peut parfois permettre d’en réduire les effets (zones d’immersion temporaires, plantations de haies, entretien des avaloirs…).

En savoir plus
Gestion des Espèces Exotiques Envahissantes

Parmi notre biodiversité locale, des Espèces Exotiques Envahissantes (EEE) se développent. Elles arrivent chez nous de manière volontaire ou non. Leur particularité est l’absence de régulateurs (prédateurs, parasites,…) qui induit une propagation importante au détriment de notre faune et flore locale.

En savoir plus
Présentation des inventaires

L’équipe du Contrat de Rivière Meuse Aval réalise tous les 3 ans un inventaire des atteintes aux cours d’eau classés, situés sur le territoire des communes partenaires.

Cet inventaire est réalisé selon une méthode standardisée à l’échelle des Contrats de Rivière de Wallonie, élaborée par le SPW (Département de l'Environnement et de l'Eau - Direction des Eaux de surface). Les cours d’eau sont parcourus à pied, ou en barque si le niveau d’eau le permet (sur les bassins du Geer et de la Mehaigne), et chaque atteinte observée fait l’objet de la création d’un « Point Noir ».

En savoir plus